Notre histoire

 Ensemble, protégeons le patrimoine

Nouvelles

Stop à l'élagage drastique des marronniers de l'Avenue Albert

Publié le 26 mars 2018 à 19:20

L’Avenue Albert à Forest, un second Boulevard Général Jacques?

Lire plus ici : Marronniers sur l'avenue Albert

Depuis ce lundi 26 mars, l'avenue Albert à Forest est le théâtre d'un élagage drastique d’une centaine de ses marronniers.

Nous, habitants du quartier, nous insurgeons contre les procédés de communication pratiqués par le cabinet de M. Pascal Smet. Son chargé de communication a prévenu deux comités de quartier riverains le 21 mars à 19h30 pour les convier à une réunion d'information le lendemain à 14h. "Cette rencontre" visant "à, en toute transparence, présenter les raisons de ce chantier...". "Je suis conscient du timing extra court et inapproprié de la demande, mais j’estime que malgré l’urgence de la situation une bonne information préalable de tous est utile et doit au moins être tentée » écrit encore le chargé de communication. Or, l’échevin de l’urbanisme de la Commune de Forest avait déjà demandé en février une concertation avec les habitants. Confrontés aujourd'hui au début des travaux, nous constatons qu'ils reflètent, ici aussi, la politique menée par la Région Bruxelloise - via le Cabinet du ministre Pascal Smet et Bruxelles Mobilité - en matière de maltraitance infligée à notre patrimoine vert commun.

En effet, les marronniers font l'objet d'une taille drastique illustrée sur les photos ci-jointes.

Quel est le but de cette opération ? Peut-on encore parler d'élagage ? Quelle est leur chance de survie après un tel traitement ? Les marronniers peuvent vivre vieux mais souffrent de ce type de taille, les grosses plaies infligeant une fragilisation qui pourrait mener sous peu à un abattage définitif. De façon récurrente l'argument de la sécurité est invoqué : "Concrètement, ces tailles concernent une centaine de grands marronniers et sont assez drastiques, car elles consistent en la mise en sécurité de cet alignement arboré déliquescent." lit-on dans la communication du Cabinet. Or, la STIB réclame des élagages et abattages sur les avenues Albert et Churchill plutôt que de pratiquer un entretien régulier qu’elle doit gérer à ses frais. Etant donné l’urgence de la situation, nous demandons que le chantier soit arrêté immédiatement et que le Ministre Smet convoque une réunion réunissant son cabinet et celui de la Ministre Frémault, en charge de l’environnement, les représentants de la Commune de Forest, les experts phyto-sanitaires et tous les comités de quartier concernés pour une prise de décision constructive, durable et responsable.

Comités co-signataires : - Comité Brugmann-Berkendael-Albert, Forest - Comité Meunier asbl, Forest - CODA Comité de défense de l’Altitude Cent, Forest - Comité Longchamps- Messidor, Uccle


Catégories : Aucun

Publier un commentaire

Oups !

Oops, you forgot something.

Oups !

Les mots que vous avez saisis ne correspondent pas au texte affiché. Veuillez réessayer.

0 commentaires