Quartier Meunier,

Notre histoire

 Ensemble, protégeons le patrimoine

           ------------------------------------------------------------------------------------- 

           Villa Dewin et son jardin        

2016 - Le classement de la villa Dewin et d'une partie de son jardin 

En mai 2014, la Commission Royale des Monuments et Sites (CRMS) propose d'ouvrir une procédure de classement de la villa et de l'entièreté du jardin, en raison de leur intérêt historique et esthétique. La CRMS considère notamment que la villa représente une "contribution déterminante et talentueuse" à l'émergence du style Art Déco et que le jardin est "un ensemble paysager remarquable".

Mais au même moment, l’ensemble de la propriété (Fig. 3) est vendu par les héritiers Danckaert à un promoteur immobilier, qui demande très rapidement un remembrement cadastral, isolant la villa et sa roseraie du reste du jardin d’origine (Fig.4). Cette opération a pour but de permettre, sur la parcelle voisine (Fig.4 - Parcelle n°1 - environ 27,5 ares), une opération immobilière spéculative. En effet, une plus grande superficie de terrain en intérieur d’îlot permet une plus grande emprise au sol pour les nouvelles constructions. En décembre 2014, la villa et la roseraie (Fig.4 -Parcelle n°2 - environ 8 ares) sont revendues par le promoteur à un tiers, qui les met immédiatement en vente, sans résultat depuis 7 ans ! Le 30 janvier 2015, la division parcellaire est actée au cadastre.

Le Comité Meunier, à travers une campagne baptisée "NotreHistoire" s'est mobilisé pour soutenir la proposition de classement de la CRMS, en lançant notamment une pétition.

Pourquoi classer la villa et l'entièreté de son jardin ?

  • ils appartiennent au patrimoine historique de Bruxelles et valorisent le quartier;
  • la villa présente tous les éléments caractéristiques de l’architecture de Dewin (vitraux, lambris, éléments en fer forgé, pierres sculptées en façade);
  • son intérieur, remarquablement préservé, témoigne du souci qu’avait Dewin de créer un environnement raffiné et de répondre aux besoins pratiques des occupants par la création d’un ensemble exceptionnel de rangements élégants et fonctionnels;
  • la villa est conçue pour ouvrir différentes perspectives sur son jardin avec lequel elle forme un ensemble cohérent et indissociable; plusieurs motifs décoratifs intérieurs ont été conçus en lien direct avec les plantations du jardin (roses, cerises,…) ;
  • la roseraie (visible le long de la rue Meyerbeer) et lesarbres à haute tige alignés le long de la rue de la Mutualité (visibles également à partir de la rue Meyerbeer et de la place Constantin Meunier) contribuent au bien-être des riverains directs, des habitants du quartier et des écoles à proximité ;
  • comme le constate la CRMS, la propriété se présente comme un vaste site arboré qui, longeant la rue de la Mutualité sur plusieurs dizaines de mètres, a une importance particulière pour le paysage urbain ;
  • de par son étendue et la taille des arbres qui l’entoure, le jardin est un élément significatif du maillage écologique pour le quartier ;
  • le classement de l’entièreté garantira sa transmission aux générations futures.
  • Il serait regrettable que les intérêts des milieux financiers et des promoteurs immobilier prévalent sur la nécessité impérieuse de sauvegarder et préserver le patrimoine historique et artistique de Bruxelles.

Le 2 juillet 2015, le Gouvernement de Bruxelles-Capitale a entamé la procédure de classement pour totalité de l'Hôtel Danckaert (Villa Dewin) et d'une partie de son jardin, prévoyant une large zone de protection.

Lire le communiqué de presse du Ministre-Président de la Région Bruxelloise (2015)

Peu après l'entame de la procédure de classement, le 31 août 2015, le terrain comprenant la maison du 35 rue Meyerbeer ainsi que la partie classée du jardin Dewin est achetée par la société Immograda.

Le 7 juillet 2016, le Gouvernement acte le classement définitif pour totalité de la villa et d'une partie de son jardin.

Lire le communiqué de presse du Ministre-Président de la Région de Bruxelles- Capitale (2016)

et l'arrêté de classement